Découverte du ski de randonnée au départ de Méribel

descente en neige poudreuse sur geffriand- les menuires

Aujourd’hui c’est à 4 jeunes Toulousains que je vais faire découvrir le ski de randonnée au départ de Méribel.

Un passage dans un shop de la station et les voila équipés d’un matériel de ski de randonnée flambant neuf: skis légers, peaux de phoque et couteaux.

Je leur prête chacun un DVA ainsi qu’une pelle et sonde qu’ils enfilent dans leur sac à dos et nous voilà partis de la Chaudanne. Vu les conditions de neige, j’ai choisi un secteur ou la neige n’a pas – ou peu – été touchée par le vent, on se dirige donc vers les Ménuires pour une descente sur les Encombres, une remontée en peau de phoque jusque Geffriand et une descente sur Saint Martin.

Un petit tour hors-piste au préalable permet de vérifier que tout le monde possède un niveau technique suffisant. Le niveau est hétéroclite mais les plus faibles sont motivés et la neige est facile à skier. On en profite aussi pour faire le point sur le fonctionnement des DVA et aborder les consignes de sécurité en hors piste.

Descente sur les Encombres

Arrivés aux Menuires nous empruntons les remontées pour nous rendre au sommet du télésiège du Lac Noir d’ou l’on voit notre première descente sur le versant des Encombres. Ici les pentes sont douces, parfaitement adaptés à l’initiation. L’enneigement est faible, et même si la neige est bonne puisqu’il y a une quinzaine de cm de poudreuse, il faut veiller à ne pas s’approcher des zone trop caillouteuses.

Quelques centaines de mètres plus bas, il est temps de déchausser et mettre les peaux de phoque. Les premiers pas sont hésitants, il faut comprendre comment faire glisser les skis de randonnée sans les soulever afin de ne pas perdre trop d’énergie. Nous essayons de monter à un rythme tranquille même si certains s’impatientent, le but étant de progresser  sans ressentir d’essoufflement.

Montée au col de la Gratte

Tout le monde atteint sans soucis le col au dessus de l’alpage de Geffriand au bout d’une petite heure d’effort. La vue est sympa, c’est le moment de sortir le pique-nique et d’apprécier le paysage.

Après cette pause, nous descendons les pentes sous la montagne de la Gratte, la neige un peu ventée au col fait ensuite place à une douce poudreuse.

Une deuxième ascension d’une trentaine de minutes nous conduit à la pointe de Geffriand. L’arête que nous suivons à ski est esthétique et facile. Nous apercevons de belles traces en contrebas ce qui laisse présager d’une descente magnifique.

La descente est effectivement en très bonnes conditions sur la partie haute. Les cuisses chauffent sérieusement pour certains. Nous abordons doucement la partie basse et il faut maintenant traverser l’épaule qui manque de neige en ce début de saison. Nous louvoyons entre les arbres pour retrouver la piste de ski de fond qui mène à Saint Martin.

La fatigue se fait ressentir chez certains, et c’est par les pistes que nous rentrons sur Méribel, la journée bien remplie.